• Sois enivré d'amour, car l'amour est tout ce qui existe.
    L'amour est d'ordre universel.
    Chaque instant qui s'écoule loin de l'amour
    Est devant Dieu comme un objet de honte.
    Recherche le royaume de l'Amour
    Car ce royaume te fera échapper à l'ange de la mort.
    Les moeurs de l'amour ignorent les conventions.
    Si tu es amoureux de l'amour, si c'est l'amour que tu recherches,
    Prends un poignard aiguisé et coupe le cou de la timidité.
    Et sache que la réputation est un grand obstacle sur ce Sentier.


    Ibn Roumi


    votre commentaire
  • LE DEMON DE L'AMOUR

     Le démon de l’amour prédateur fulminant
    A l'appétit féroce et aux feux culminants
    Noya mon être un soir dans une ivresse exquise
    Toute la volonté lui fut sitôt conquise.

    Les jours s’étaient emplis de douces rêveries
    Les pensées par milliers planaient dans la féerie
    Du royaume de feu où trônait le plaisir
    Qu‘attisait avec art ce bourreau du désir

    Mais tel un vil rapace assoiffé de coeurs frais
    Sur de nouvelles proies il fondit balafrer
    Après les illusions ne fumaient que les cendres

    L’esprit dévoré plaint un coeur envenimé
    Le corps endolori peine à se ranimer
    Entraîné dans le gouffre abyssal à descendre.

    *Nomad*


    votre commentaire
  • Le ciel et la terre sont éternels.
    Ils n'ont pas de vie propre.
    Voilà pourquoi ils sont éternels.
    Ainsi, la première place revient au Sage
    qui a su s'effacer.en oubliant sa personne,
    il s'impose au monde sans désirs pour lui-même,
    ce qu'il entreprend est parfait.
    Il s'était assis à la dernière place.
    C'est pour cela qu'il se retrouve à la première.

    Le sage ne se montre pas, il brille.
    Il ne s'impose pas, on le remarque.
    Il ne se vante pas, on lui trouve des mérites.
    Il ne se pousse pas, il progresse.
    Le sage est méthodique mais pas tranchant,
    Intègre mais pas blessant,
    Droit mais pas absolu,
    Lumineux mais pas éblouissant.
    Le sage s'instruit sans étudier,
    En observant les fautes des autres.
    Le sage, sans jamais faire de grandes actions,
    accomplit de grandes choses.

    Lao Tseu


    votre commentaire
  • 1 - Vis pour te reposer.
    2 - Aime ton lit, c'est ton temple.
    3 - Si quelqu'un vient te voir pour se reposer, aide-le.
    4 - Repose-toi le jour pour pouvoir dormir la nuit.
    5 - Le travail est sacré, ne le touche pas.
    6 - Ne fais jamais demain ce que tu peux faire après-demain.
    7 - Travaille le moins possible. Ce qui doit être fait, laisse les autres le faire.
    8 - Du calme, personne n'est mort en se reposant, mais tu peux te blesser en travaillant...
    9 - Quand tu ressens le désir de travailler, assieds-toi et attends que cela passe.
    10 - N'oublie pas, le travail c'est la santé. Donc, laisse-en aux malades.
    PRIERE DU TRAVAILLEUR
    Notre Père qui est aux cieux,
    Que le travail soit léger,
    Que les patrons partent en vacances,
    Que notre volonté soit faite au bureau comme à la maison.
    Donne-nous aujourd'hui un jour de congé, une semaine de Récupération et un mois de réflexion.
    Pardonne-nous nos absences comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous font travailler.
    Ne nous soumets pas aux observations, aux baisses de
    salaire, aux embargos et aux overtimes,
    Mais délivre-nous de cet enfer,
    Car c'est à toi qu'appartient le pouvoir d'augmenter
    Notre salaire et nos jours de congé tout en diminuant notre travail.
    Amen.


    votre commentaire
  •  

    « le seul moyen que la nature ait d'apaiser périodiquement le travailleur est d'endormir sa conscience. Le sommeil est la seule vraie vacance.Si on le prolonge comme beaucoup le font le dimanche matin , au-delà des limites nécessaires à l'organisme , on ne fait que transformer une vraie bénédiction en cadeau d'anniversaire.Aldous huxley avait raison quand il écrivait sur la nature sacrée du sommeil, sur le bonheur divin de se débarrasser un temps du poids de sa conscience et de se plonger soit dans l'inconscience soit dans une conscience d'une autre nature ,impersonnelle,paradisiaque »
    « Si vous devez prendre des vacances, n'attachez pas trop d'importance à leur lieu.L'esprit est son propre lieu et nous l'emportons avec nous.Ce qu'il faut ,c'est  se libérer de soi-même et des prolongements de soi que sont une épouse et des enfants.Les vacances familiales renferment une contradiction.Ne considérez pas une rémission consciente du travail comme autre chose qu'un travail plus dur encore: celui qui consiste à s'adapter à un endroit nouveau, à des eaux étrangères en trouvant quelque chose sans objet à y faire.Prendre des vacances est devenu une bien triste affaire.Et partir puis revenir de vacances est la plus sinistre affaire de toutes.Dormez, rêvez, méditez: puis retournez avec soulagement travailler.

    Anthony Burgess


    votre commentaire
  • La spiritualité commence où finit l'ego.


    Gilbert Anken


    votre commentaire
  • Mon esquif a touché un sol miraculeux
    Peuplé de fruits juteux aux saveurs euphoriques
    De fleurs d'or exhalant des parfums exotiques
    Une île où le temps gris joue un air fabuleux

    Sitôt que j’eus goûté aux délices mielleuses
    Humé à pleins poumons les exquises senteurs
    Maints rêves je sentis naître au fin fond du coeur
    Songes divins voilant la destinée fielleuse

    Débuta l’odyssée au sein de l’illusion
    De rêve en chimère de magie en mystère
    Errant de port en mer tel un fou solitaire
    Grisé par la passion le coeur en effusion

    Quand les flots déchaînés vinrent conquérir l’île
    Le charme se perdit mes esprits je repris
    Mais devant le péril par le sort cruel surpris
    Fuyant en vain l'assaut de ces lames hostiles

    Lire la suite...


    votre commentaire