•  

    MES POEMES ENGAGES :  Pillards

     

     PILLARDS

    Une sous-race à part
    Faces de roublards,
    A l’instinct vicelard,
    Pourrissant l’Histoire,
    Par leurs crimes barbares.

    Bandes rapaces, sans conteste,
    Aux mains lestes,
    A l’appétit funeste,
    Dépouillent, délestent,
    La terre entière infestent.

    Nichant dans les hautes sphères
    Ou les bas-fonds austères,
    Opèrent depuis des millénaires,
    Ruinent les pays, leurs congénères,
    Gangrénés par une cupidité légendaire.

    Hordes de païens retors,
    Adorateurs du Veau d’or,
    Par atavisme, vous et consorts,
    Le cœur froid tel un coffre-fort,
    Où moisissent de piètres trésors.

    Nomad


    votre commentaire
  •  

    APHORISMES

     

    ENFANTS DE GAZA


    Dans l’immense ghetto de l’affreuse honte
    En otages meurtris sur leurs terres spoliées
    Sous l’empire incessant de l’hideuse Epouvante
    Les enfants de Gaza se sentent humiliés

    Le Deuil sempiternel ronge leurs cœurs frais d’anges
    Anémiés par la faim leurs corps frêles moelleux
    Sont souvent victimes de soubresauts étranges
    Eux qui ont trop subi un Siège crapuleux

    L’ennemi sanguinaire en despote féroce
    perpètre davantage de Carnages déments
    du ciel de la terre pleuvent des Maux atroces
    Des nuées de bombes rasent les bâtiments

    Les enfants de gaza croulent sous les décombres
    Leurs corps déchiquetés racontent tant l’Horreur
    Fuyant l’Hécatombe survivant dans les ombres
    D’autres restent captifs de l’horrible Terreur

    *Nomad*


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique