• MES NOUVELLES : Mélanie

     

    Olivier, Vincent et Charles étaient de grands amis, toujours inséparables. Jeunes, ils croquaient la vie à belles dents.La jeunesse, dit-on, a sa part de folie et les trois amis n'en manquaient pas.Cette folie spontanée ou plutôt cette ivresse des sens en faisait des êtres animés, charnels, aventuriers.
    La vie des trois compagnons bascula le jour où ils rencontrèrent Mélanie.Elle était de leur âge, d'une beauté incomparable et séduisait à coup sûr tous les jeunes loups qui l'approchaient .Elle avait un magnétisme dans son regard, une silhouette fine et la démarche assurée.On ne pouvait que l'adorer.
    Mélanie était d'une réserve exemplaire, elle semblait trop mûre pour son âge, ses yeux étaient comme un livre ouvert où les qualités du coeur se lisaient avec aisance par un oeil connaisseur.
    Les trois lascars tombèrent éperdument amoureux de cette nymphette venant incendier les coeurs en quête d'amour idéal, de Beauté, de volupté.
    Les trois prédateurs multiplièrent les assauts, s'ingénièrent dans les manoeuvres de séduction, chacun rêvait de l'instant où ce trésor serait le sien, l'aduler, en jouir.
    Mélanie finit un jour par craquer.Comme toutes les filles de son âge, elle espérait l'amour, elle qui n'avait jamais connu ce lien fort, cette union grisante de deux coeurs enflammés.
    Elle craqua pour Olivier.Elle le trouvait charmant, amusant, puéril.On ne les voyait désormais qu'ensemble.Mélanie finit par s'installer chez l'élu de son coeur, tout au fond d'elle-même, elle nourrissait ce voeu pieux de fonder un jour un foyer et pourquoi pas avoir un enfant ou deux, fruits de l'amour.
    Pendant ce temps, les relations entre les trois compères s'étaient détériorées. Vincent et Charles s'écartèrent d'Olivier.Ils digéraient mal leur échec et leur dépit amoureux .De même ils étaient jaloux et enviaient ce bonheur dont rayonnait le visage de leur ami.Olivier en était ulcéré. Il se sentait parfois coupable, compatissait, redoublait d'efforts pour les récupérer. Il ne pouvait se résigner à l'idée de les perdre, eux avec qui il a partagé de longues années teintées d'amitié de fraternité et de folie.Il en souffrait vraiment
    Ce mercredi 20 décembre était jour d'anniversaire pour Olivier.Il invita beaucoup de ses copains et amis.Il avait insisté fort pour que Vincent et Charles soient parmi les fêtards.Ils ne déclinèrent pas l'invitation.
    La boisson coula à flots et même Mélanie but quelques verres de trop.Elle désirait à fond partager la joie de son amoureux, elle qui ne touchait guère à l'alcool.
    Tard dans la nuit, les convives commencèrent à déserter l'appartement d'Olivier qui pria Vincent et Charles de demeurer encore, il les avait vraiment dans la peau!
    L'horreur se produisit cette nuit festive où les démons étaient aussi de la partie.Olivier "offrit" les charmes de sa campagne en pâture à ses deux acolytes.La pauvre était dans un état second, comme droguée.Ils abusèrent d'elle à tour de rôle et la laissèrent là, seule, presque inerte.
    Leur amitié était à nouveau scellée!!!


    *Nomad*
    10/08/2010

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique