• MYSTICISME: Envol

     

    Comment donc ne point s'élancer quand, de la Majesté sublime, ces mots de suave douceur parviendront à l'âme :

    « Viens donc ! »

    Mis à sec, comment le poisson ne sauterait-il pas dans l'onde en écoutant le grondement des flots de l'océan limpide ?

    Comment, de sa proie, le faucon ne volerait-il vers son maître au battement du tambourin qui l'avertit de revenir ?

    Pourquoi ne danserait-il pas comme un atome, le mystique, au soleil de l'éternité qui le sauvera du trépas ?...

    Oiseau ! va donc ! envole-toi ! retourne à ton lieu d'origine, puisque tu t'enfuis de ta cage et que tu déployas tes ailes...

    En avant, mon âme ! en avant ! car nous aussi, nous arrivons de l'univers d'isolement à l'univers de l'union.

    Semblables aux petits enfants, combien de temps, sur cette terre, mettrons-nous cailloux et tessons dans les poches de notre robe ? Secouons de nos mains la terre et vers le ciel envolons-nous ! Evadons-nous de notre enfance ; attablons-nous avec les hommes. Vois donc ! tu fus depuis longtemps captif de ce moule terrestre : déchire donc ton enveloppe et lève la tête, plus haut !...

    A l'âme arrive cet appel :

    « Avance-toi vers le mystère ! reçois ces dons et ces trésors ! ne te plains plus de ta misère ! »

     

     Rûmi

    (Diwân)

    « MES CITATIONS PERSONNELLES : INSTINCTUSBELLES HISTOIRES : Histoire d'amour »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :